Ouverture à la psychothérapie gestaltiste des relations d’objet: PGRO

Ce séminaire s’inscrit dans une formation longue à la Gestalt-thérapie. La théorie du Self de Perls, Goodman, revisitée en 1996 par Gilles Delisle réintègre une perspective  développementale du Self. Celui-ci est conçu comme une structure dynamique permettant d’engager les liens et de réguler les émotions dans ces liens avec les autres. La psychothérapie se définit comme un traitement des impasses de contact, au sein d’un dialogue herméneutique avec le client. Le concept de dilemme de contact permet d’éclairer certaines répétitions dans la vie du client et d’en rechercher le sens au sein d’enjeux développementaux inachevés. Cet élargissement du cadre théorique modifie notre compréhension de la dynamique des clients et nous amène à construire différemment la relation thérapeutique. Celle-ci sera envisagée comme un espace possible de reproductions relationnelles et existentielles des impasses précoces du client. Une attention spécifique se portera sur les émotions premières qui auraient pu être mal régulées dans la construction du patient.
Objectifs généraux
1. Découvrir la théorie révisée du Self selon Gilles Delisle
2. Le cycle thérapeutique :
3. La posture du psychothérapeute
Méthode :
> Exposés théoriques ; illustrations cliniques ; séquences de pratiques thérapeutiques
commentées,
> Expérimentation d’outils spécifiques à la PGRO : exercices d’entraînement,

Partager/Marquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>