Le clown thérapeutique en Gestalt

Le clown : célébration du vivant

Le clown est la part la plus créative, la plus vivante, la plus joueuse de l’être.
Comme le personnage du Joker dans le Tarot, le clown joue avec ce qui échappe, ce qui est irréductiblement libre, insaisissable, en perpétuel transformation. Il joue avec l’énergie paradoxale de ce qui est, cohérent et incohérent, rebelle et adapté. Cette énergie nous met face à l’impermanence des choses, le Tao. C’est l’énergie de l’Eveillé, à la fois attaché et détaché.
Le personnage du clown prête son corps à cette énergie jubilante de l’être.

Jouer à être un clown, c’est apprendre à laisser vivre cette part de nous-mêmes dans un rapport juste à soi-même et à l’environnement.
Sur ce chemin, de nombreuses résistances surgissent : la peur de toute-puissance, la peur de se dévoiler, la peur du vide, l’inquiétude du ridicule, la peur de la solitude, etc. Tout ce qui fait notre humaine nature.
Faire du Clown-Gestalt c’est expérimenter de laisser vivre cette énergie vitale, s’y confronter pour progressivement apprivoiser et intégrer toutes les résistances qu’elle fait surgir. C’est un beau chemin dans la rencontre et la transformation de soi.

La pratique du clown dans un contexte gestaltiste permet notamment de développer:
– la conscience corporelle (awareness)
– l’agressivité saine,
– l’aller vers
– l’affirmation de soi
– la conscience spontanée
– la capacité à jouer (créativité)
– l’imaginaire en situation
– la conscience de l’altérité inaliénable de l’autre
– l’apprivoisement des émotions et leur gestion saine

La formation s’organise autour de moments d’expérimentation en clown (ou en masque blanc) d’apports théoriques sur la Gestalt et le clown, et d’élaboration pour faire des liens entre l’expérience du clown et la Gestalt.

Partager/Marquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>